Notre stratégie en matière d’interface :
le principe du Velcro

Un contenu pertinent pour le client ne peut être rassemblé que si toutes les sources de données disponibles au sein de l’entreprise peuvent être mises à contribution à cette fin. C’est pourquoi la stratégie de la série M/ en matière d’interface vise à une connectivité complète avec les systèmes existants. L’objectif est le suivant : 

  • échanger les données avec tous les systèmes périphériques pertinents 
  • pouvoir être appelé à partir des processus hiérarchiquement supérieurs  
  • pouvoir accéder aux applications externes ou aux processus ultérieurs.

L’interconnexion technique a lieu selon le principe des « architectures orientées service » (SOA). Une séparation nette entre la logique d’affaires, le stockage des données et l’élaboration des documents est ainsi assurée et la flexibilité au plan de l’entreprise est conservée. Comme pour une fermeture Velcro, qui relie de façon ultra-précise et fiable deux éléments à un point bien défini, mais qui peut également être ouverte au besoin. 

Les interfaces à prendre en compte au cours du déroulement ultérieur des processus d’optimisation et d’édition seront évoquées dans le cadre de M/OMS. Il s’agit ici des interfaces de l’élaboration de documents avec M/TEXT.

Interfaces générales

Les applications externes accèdent à M/TEXT par l’intermédiaire de l’API Java et des interfaces de service web. Par exemple, pour ajouter des données à des modèles ou à des documents. Le transfert de données a lieu de préférence sous forme de flux de données XML. 

Inversement, M/TEXT est en mesure d’accéder à des ressources externes pendant l’élaboration de documents, par exemple pour se procurer les données supplémentaires requises.

Interfaces spécifiques 

  • Le commentaire d’Ernst Thiel, à l’époque responsable informatique d’un groupe d’assurances, à propos de notre intégration SAP :
    « Dans le cadre de l’introduction de SAP chez nous, il était important pour nous d’intégrer la série M/ d’une manière conforme SOA. Grâce à l’interface de service web, bien structurée et facile à implémenter, cela a fonctionné si vite et sans problème que même le conseiller SAP en charge a reconnu qu’il n’avait encore jamais eu l’occasion d’intégrer aussi simplement un OMS, élaboration de documents comprise ! »
  • Le groupe Bitmarck propose des solutions informatiques pour la gestion des caisses maladie. Nous avons créé pour eux une interface avec leur solution sectorielle iskv_21c. Ainsi, les utilisateurs de la solution Bitmarck peuvent, eux aussi, bénéficier de processus documentaires automatisés et du contrôle du respect de la charte graphique.